Acceptez-vous l'utilisation de cookies pour vous assurer une meilleure expérience sur notre site web ?

En savoir plus

Bien commun

Tout comme la protection de l'environnement et la préservation des ressources, la responsabilité sociale d'entreprise est indissociable des exigences que nous nous sommes fixées. L'ajout au logo NATURATA de la devise « fair a kooperativ mat de Bio-Baueren » souligne ce qui est important pour toutes les entreprises qui gravitent autour de BIOG : nous misons sur des alternatives écosociales aux contextes de production et structures commerciales conventionnels.

GWÖ_c_Foto Flausen

L'attitude responsable, même au sein de notre environnement social, est la conséquence logique de notre conception de l'économie alternative.

Durabilité, intérêt public et création de valeur associative vont de pair

En 2014, le premier audit du groupe OIKOPOLIS a été mené selon les règles de l'économie du bien commun par une auditrice externe. En 2015, le rapport de bilan correspondant a paru : l'attestation du bilan attribue au groupe OIKOPOLIS 633 points en matière d'intérêt public. En 2016, ce résultat, jugé « exemplaire » selon les règles de l'économie du bien commun, a atteint 712 points. Le prochain audit aura lieu en 2020.

Ce score élevé n'est pas un hasard, car les valeurs et objectifs de l'économie du bien commun se retrouvent dans l'idéal d'économie associative du groupe OIKOPOLIS, qui trouve son expression dans une chaîne de création de valeur fondée sur l'écologie et la solidarité. Tous ces aspects font partie de la « responsabilité sociale d'entreprise », détaillée dans le rapport de durabilité OIKOPOLIS 2018. Ce rapport est constitué des chapitres « Économie associative », « Préservation des ressources/Écologie » et « Cohésion sociale ». Les deux premiers points sont repris en ligne sous « fair & associative » et « Durabilité ».

Parmi les aspects socialement efficaces de nos actions, au sens le plus strict, figurent avant tout notre culture d'entreprise associative, notre conception de la gestion participative et de la cogestion, une communication interne intensive, un engagement citoyen fort et de nombreuses offres d'éducation citoyenne, que nous mettons gratuitement à disposition du public. Les coopérations humanitaires nous semblent tout aussi importantes. Par conviction, nous allons donc au-delà des dons à court terme : au lieu d'un simple « engagement du dimanche », nous misons sur la collaboration à long terme pour obtenir des résultats durables.

Culture d'entreprise associative et collaborative

dropdown

Au regard de notre idéal d’économie associative, notre chaîne de valeur est aussi une chaîne de valorisation. Exiger des conditions de travail « humaines » à chaque maillon de cette chaîne va donc de soi. Tout comme les actionnaires d’OIKOPOLIS, nombreux sont ses collaborateurs qui ne recherchent pas en premier lieu un avantage financier, mais considèrent le projet conjoint « Stärkung der biologischen Landwirtschaft » (Renforcer l'agriculture biologique) comme un enrichissement pour tous. Même si les salaires sont plus élevés dans certains secteurs, les entreprises OIKOPOLIS rémunèrent équitablement leurs collaborateurs. Au sein du groupe OIKOPOLIS, le rapport entre les revenus bruts n'est que de 1:4, toutes entreprises confondus, à savoir le plus haut salaire n'est que quatre fois plus élevé que le plus bas, qui correspond par ailleurs au salaire minimum légal. Dans ce contexte, un revenu moyen est lui aussi considéré comme équitable.

Travailler dans le groupe OIKOPOLIS assure aussi divers « avantages monétaires » - en plus d’activités chargées de sens. Un large éventail de possibilités de formation professionnelle et personnelle est offert, ainsi qu'un accès privilégié à des aliments bio et autres produits naturels de haute qualité. Tous ses collaborateurs bénéficient d’une remise de 20 % sur toute la gamme NATURATA et sur les articles en vente dans le magasin spécialisé NATURATA beauty & culture. Cette réduction s'applique également aux soins cosmétiques et relaxants qui y sont dispensés, ainsi qu'aux NATURATA Bio-Restaurants et Bio-Bistros.

Pendant les réunions et repas, l'entreprise met gratuitement à la disposition de ses collaborateurs un large choix de boissons chaudes et froides certifiées bio, y compris des options végétales, ainsi que des fruits et légumes. Dans le commerce de gros et de détail, ses collaborateurs peuvent profiter d'autres services en interne. Des produits laitiers et autres produits frais leur sont gracieusement offerts peu avant d'atteindre la date limite de consommation. Il en va de même pour les fruits et légumes présentant des défauts mineurs ou pour les produits secs déréférencés. Les collaboratrices de BIOGROS peuvent également emporter chez elles, plusieurs fois par semaine et contre un euro symbolique, une caisse de produits frais pour leur famille.

Autant de services qui contribuent à la satisfaction du personnel, comme en témoigne le fait qu'environ 10 % de toutes les actions d’OIKOPOLIS sont détenues par ses collaborateurs, mais aussi que le taux de recommandation du groupe est élevé. En effet, le nombre considérable de candidatures spontanées que les entreprises OIKOPOLIS reçoivent depuis des années est principalement dû à l’intercession de leurs collaborateurs.

Gestion participative et cogestion

dropdown

Nombre de collaborateurs détiennent des parts dans les entreprises OIKOPOLIS. Ils sont donc aussi copropriétaires et, dans ce contexte, ils sont même coentrepreneurs. Cette forme de propriété s'inscrit dans une structure qui correspond à notre idéal d’économie associative. Il s’agit notamment de hiérarchies plates qui permettent à chacun d'accéder rapidement au niveau décisionnel. En règle générale, les décisions sont prises par consensus - après consultation des organes compétents pour le secteur d’activité concerné. Cependant, même en cas de décisions de principe et de décisions-cadres, les personnes concernées peuvent toujours participer aux processus décisionnels. Ces processus sont conçus pour être intégratifs et transparents, et nous pratiquons la gestion participative. Les décisions ne sont donc pas prises par vote, mais les responsabilités assumées par la base et l'auto-organisation prévalent sur une réglementation venant « d'en haut ». En règle générale, celui ou celle qui doit subir d’éventuelles conséquences a également le dernier mot dans le processus décisionnel.

Un cercle aussi large que possible de collaborateurs est impliqué dans certains projets phares limités dans le temps, comme l'élaboration d'un énoncé de mission ou la réflexion sur le thème de l’intérêt public, mais chacun peut aussi faire preuve de créativité dans le cadre de décisions pratiques à prendre au quotidien comme, par exemple, la couleur de la peinture des cages d'escalier communes.

Naturellement, certains organes sont actifs en permanence. Outre le conseil d’administration et le conseil de surveillance de la société-mère, ainsi que l'assemblée générale annuelle de tous les actionnaires, il s'agit avant tout du conseil de coordination des entreprises OIKOPOLIS, des comités d'entreprise et des groupes de travail spécifiques à chaque entreprise, qui se réunissent eux aussi régulièrement. Chez NATURATA, il s'agit par exemple des groupes Directeurs de filiale et Produits ainsi que du briefing hebdomadaire du bureau central.

Nous nous appuyons également sur des processus inclusifs pour développer des projets spécialisés individuels. La série d'ateliers sur l'introduction d'un nouveau système de référencement ou d'autres outils logiciels, dans lesquels toutes les parties intéressées et les futurs utilisateurs pouvaient donner leur avis, en est un exemple.

Communication interne

dropdown

Nommée « Pinnwand » (panneau d’affichage), la newsletter mensuelle publiée en deux langues (en allemand et en français) informe tous les collaborateurs OIKOPOLIS des mouvements de personnel, des changements structurels, des réunions des différents groupes de travail ainsi que des événements passés et à venir. Le nom de cette newsletter n'est pas le fruit du hasard. En effet, sur les lieux de travail sans connexion Internet, les messages mensuels sont imprimés et affichés sur un panneau pour que tous en prennent connaissance.

D’autres informations sont publiées sur les pages d'accueil des sites Web oikopolis.lu, biog.lu, biogros.lu et naturata.lu ainsi que sur les groupes Facebook OIKOPOLIS et NATURATA. Les groupes thématiques cités dans la section « Gestion participative et cogestion », comme les groupes Directeurs de filiale et Produits, sont eux aussi des forums importants pour la communication interne. Contrairement à ces outils de communication interne et à l'actualité en ligne, le secteur de l'impression ne peut traiter que les grandes lignes et les événements marquants. C’est le magazine dédié aux clients et collaborateurs du groupe, « OIKOPOLIS News », publié deux fois par an et disponible sur le présentoir des revues de toutes les filiales NATURATA, qui en établit les priorités.

Outre la communication centralisée, l'échange décentralisé joue lui aussi un rôle qui ne peut être sous-estimé dans la structure OIKOPOLIS. Des groupes de travail, des comités de coordination et des organes consultatifs sont solidement établis au sein de chaque entreprise, mais aussi entre toutes les entreprises. Pour en savoir plus à ce sujet, voir la section ci-dessus « Gestion participative et cogestion ».

Engagement citoyen et éducation citoyenne

dropdown

Depuis la fondation de Bio-Bauere-Genossenschaft Lëtzebuerg (BIOG), les pionniers de cette coopérative ont également été actifs à d'autres niveaux, et ce dans l’esprit de l'agriculture bio régionale. Experts reconnus, ils saisissent toutes les occasions pour promouvoir auprès des politiciens - au niveau national et au-delà - l'agriculture bio, l'élevage biologique, les fermes biodynamiques, l’économie alternative ou associative en général. Dès 1991, les expériences concrètes des fondateurs de BIOG ont été intégrées dans l'élaboration nationale du règlement européen sur les produits biologiques.

Le mouvement en faveur de l’économie du bien commun a lui aussi été encouragé par OIKOPOLIS. Notre groupe compte en effet parmi les entreprises pionnières qui ont participé à l'élaboration de la première matrice du bien commun. De plus, un certain nombre de nos collaborateurs ont activement contribué à faire connaître au Luxembourg les principes de l’économie du bien commun appliqués au secteur énergétique régional.

C'est l’inverse qui s’est produit à l'issue de nos discussions sur l’actualité du marché luxembourgeois, dans le cadre desquelles des représentants de l'ensemble de la chaîne de valeur se rencontrent pour discuter de leurs conditions de travail et de leurs besoins respectifs. Les expériences positives de cette collaboration associative nous ont incité à créer le label de qualité fair&associative. Tout d'abord lancé au Luxembourg, il a ensuite été présenté à l'international. Depuis 2018, il suscite toujours plus d'intérêt dans le monde entier.

Bien des collaborateurs des entreprises OIKOPOLIS sont également actifs dans la protection de l'environnement, font partie de cercles anthroposophiques ou s’engagent en faveur du revenu de base inconditionnel. Bien que notre groupe n’ait aucune stratégie en matière de bénévolat, nous saluons cet engagement citoyen car il fait partie intégrante de notre identité d'entreprise.

C'est pourquoi, avec l’initiative « OIKOPOLIS am Dialog », nous avons lancé toute une série d'événements ouverts à tous. Il s’agit de colloques et de séminaires gracieusement offerts, au cours desquels des conférenciers de renom traitent de divers aspects de l'agriculture biologique et biodynamique, de l'économie alternative ou d'autres thèmes porteurs d’avenir.

Acteur de la société civile luxembourgeoise motivé par ses valeurs, le groupe OIKOPOLIS est également en contact avec de nombreuses parties intéressées localement et au niveau européen. Outre nos partenaires institutionnels comme les associations déclarées Bio-Lëtzebuerg et IBLA (Institut fir Biologesch Landwirtschaft an Agrarkultur Lëtzebuerg a.s.b.l.) ou le Lycée technique agricole de Luxembourg, citons le FiBL Suisse/Autriche/Allemagne (Institut de recherche de l’agriculture biologique) et, en Suisse, la section Agriculture du Goetheanum et Demeter International. Selon les projets, nous coopérons également avec bien d’autres ONG et initiatives dont les objectifs recoupent les nôtres comme, par exemple, SOS Faim ou « Zukunft Säen » (Semer l’avenir). Pour en savoir plus à ce sujet, voir le rapport de durabilité OIKOPOLIS 2018 (téléchargeable à la rubrique Durabilité).

Coopération humanitaire

dropdown

L'engagement citoyen du groupe OIKOPOLIS passe aussi par une collaboration avec de nombreux acteurs qui organisent des événements ponctuels ou annuels récurrents à fort impact médiatique - que ce soit contre le gaspillage, pour une alimentation consciente ou, en général, dans l'esprit du développement durable. C’est surtout NATURATA qui parraine ces événements. Et c’est notamment par des dons alimentaires que, tout au long de l’année, nous soutenons de nombreux événements au niveau local - des petits déjeuners végétaliens aux courses à pied en ville.

En général, nous estimons que la responsabilité sociale d’entreprise ne peut pas se traduire par des actions ponctuelles, mais par des activités quotidiennes. C'est pourquoi nous participons depuis longtemps déjà à des coopérations humanitaires - tout au long de l'année et, toujours plus, sur plusieurs années - dans le cadre desquelles nous soutenons des organisations sélectionnées et, avec l'aide de nos clients, nous mettons à leur disposition des sommes considérables afin qu’elles réalisent des projets concrets. Les campagnes de dons commencent toujours avant Noël et se déroulent en deux temps : pendant les fêtes de fin d'année, les clients NATURATA peuvent mettre leurs achats de produits de la marque au service de la bonne cause concernée tandis que, le reste de l'année, nous nous limitons à collecter les petites pièces de monnaie. Le montant total - y compris la contre-valeur des produits de la marque NATURATA en euros - est doublé, généreusement arrondi et transféré au partenaire choisi pour la campagne. Nos derniers partenaires en date sont les ONG Médecins sans Frontières, Friendship Luxembourg et SOS Faim.