Actualités

Image: Le 8 septembre 2015, ils ont certifié la création d’une nouvelle Sârl devant notaire

Création d’une nouvelle laiterie bio par la coopérative BIOG

21.10.2015


Suite à la suppression des quotas laitiers dans l’UE en avril dernier, le marché laitier a connu une forte évolution, pas forcément au bénéfice des producteurs. Le Luxembourg n’échappant pas à la règle, il faut néanmoins souligner que l’ampleur de la dynamique qui s’est fait noter ici n’était guère prévisible.

Entre autres effets secondaires, la mobilisation du marché a débouché sur la fondation d’une laiterie luxembourgeoise consacrée à la transformation du lait biologique issu du Luxembourg.

Les structures productives étant en voie d’installation, la nouvelle sàrl sera opérationnelle au début de l’année prochaine. C’est donc à p.d. janvier 2016, que le lait BIOG ainsi que d’autres produits laitiers de cette marque reconnue ne sera plus conditionné et distribué par Luxlait, mais par la nouvelle laiterie bio, à laquelle participent la quasi-totalité des producteurs de lait bio ou Demeter du pays.

Sur la photo, les signataires de l’acte constitutif lors de leur visite auprès du notaire le 8 septembre 2015 (d.g. à d.) : Serge Van Dyck, Anja Staudenmayer, Aender Schanck, André Dormans, Pierre Witry, Marianne Schmit et André Schmit

En savoir plus sur le contexte et les développements futurs de la nouvelle laiterie BIOG

Au cadre d’une conférence de presse tenue le 21 octobre 2015, les représentants des médias luxembourgeois ont été mis au courant par des interventions de Francis Jacobs (producteur laitier BIOG), Volker Manz (gérant BIOG et BIOG laiterie sàrl) et Aender Schanck (gérant OIKOPOLIS). Ils ont également fait appel à une présentation Powerpoint (en langue all.) comprenant, entre autres informations, une liste des fermiers bio ayant agis comme cofondateurs de la nouvelle société, des premières impressions du nouveau emballage de lait et une comparaison des prix à la production ainsi que des procédures de transformation du lait dans la chaîne de valeur établie auparavant et celle qu’entrera en vigueur à partir du mois de janvier.