Actualités

Image: "La semence pour le futur" ou bien: Semer le futur en s’orientant vers l’économie du bien commun

Un certificat de l’économie du bien commun pour le Groupe OIKOPOLIS

28.10.2014


L’orientation de l’entreprise vers l’économie du bien commun est attestée lors d’un audit externe


Finalement, c’est officiel: l’orientation du Groupe OIKOPOLIS Luxembourg vers l’économie du bien commun a été vérifiée en plusieurs étapes par un groupe d’experts externes. Il attribue 633 de 1000 points possibles aux entreprises de l’OIKOPOLIS (BIOG, BIOGROS, NATURATA etc.). L’orientation du Groupe OIKOPOLIS vers l’économie du bien commun est donc attestée comme étant « exemplaire ».

D’abord, un certificat a été établi par l’Administration de l’économie du bien commun, basé sur 17 indicateurs principaux, encore subdivisés en trois à quatre sous-points. Le rapport détaillé suivra. Début 2015, le Groupe OIKOPOLIS publiera le bilan du bien commun, le rapport de l’audit étant inclus.

Les indicateurs standardisés de l’économie du bien commun formeront les piliers de ce rapport et visent entre autre l’étique du marché d’approvisionnement, les méthodes de diriger l’entreprise, les ressources humaines, la participation des employé(e)s et l’autopromotion du Groupe. Ainsi, tous les aspects écologiques, économiques, sociaux et intellectuels, caractérisant les actions de l’entreprise, sont évalués séparément. L’effet des actions du Groupe OIKOPOLIS sur son environnement naturel et humain peut donc être visualisé de façon objective.

Une gérance alternative basée sur les principes directeurs de fondation

Pour les responsables du Groupe OIKOPOLIS, l’avantage de cette certification externe est la possibilité de pouvoir comparer les valeurs du Groupe et sa façon d’entreprendre avec celles d’autres entreprises – même étrangères à la branche. La vue externe sur le Groupe ajoute une nouvelle dimension à l’auto-réflexion et facilite l’optimisation.

Le développement continu du principe directeur de l’entreprise (reposant sur l’agriculture, une collaboration loyale, l’interaction sociale et la formation) devient plus dynamique. Ce sont les principes directeurs (agriculture biologique, solidarité et coopération) qui ont été établis au moment de la fondation de la Coopérative des Agriculteurs biologiques du Luxembourg (BIOG) – il y 25 ans – qui mènent tout le réseau, s’étant développés autour de la BIOG, vers le futur.

Le système d’évaluation de l’économie du bien commun s’est révélé idéal pour analyser et documenter le développement du groupe OIKOPOLIS – beaucoup d’aspects de l’économie du bien commun faisant déjà partie de la philosophie du Groupe. Les indicateurs de l’économie du bien commun sont presque identiques aux principes directeurs du Groupe. Mais il existe quand-même des approches différentes. Voilà pourquoi les employés de l’OIKOPOLIS, impliqués dans le projet, sont bien contents que la matrice de l’économie du bien commun se développe continuellement.

En tant qu’ « entreprise pionnière de l’économie du bien commun », le Groupe OIKOPOLIS est membre actif du mouvement international qui vise à établir un système économique alternatif, solidaire et social. Au Luxembourg, le Groupe OIKOPOLIS est pionnier, mais dans le monde entier, le mouvement de l’économie du bien commun gagne de plus en plus de sympathisants.

Au Luxembourg s’est créé un groupe régional constitué de personnes privées qui se familiarisent avec les principes de l’économie du bien commun. L’économie du bien commun est non seulement soutenue par des entreprises, mais aussi par des communes, des associations, des personnes privées et des politiciens. Sur un plan international, l’idée devient de plus en plus concrète et le nombre d’adhérents accroit. On passe de la théorie à la pratique. Vu les différentes crises, résultant de l’économie actuelle, dont le chômage de masse, les bulles financières, la pollution, la crise de l’énergie et l’utilisation excessive des ressources, un changement d’attitude sera au bien de tous et donc : en fonction du bien commun.

Pour lire plus

L’OIKOPOLIS, avec siège à Munsbach, a reçu l’attestation de l’économie du bien commun le 27. octobre 2014. Le résultat de l’audit a été représenté sous forme tabulaire (voir plus bas). Un rapport détaillé sera publié début 2015 sous forme de brochure et pour télécharger.

Si vous voulez nous adresser des critiques, des questions ou bien des commentaires constructifs en rapport avec le bilan de l’économie du bien commun du Groupe OIKOPOLIS, veuillez contacter le responsable de notre „Groupe de l’économie du bien commun“: clemens.lageder@oikopolis.lu.

- Certificat de l'économie du bien commun du Groupe OIKOPOLIS (octobre 2014)

- Exposé du Groupe OIKOPOLIS sur la première visite de Christian Felber, initiateur de l’économie du bien commun, au Centre OIKOPOLIS:

Information de presse: "Die Sorge ums Gemeinwohl nicht der Politik überlassen"

Actualité: "Leitwert Gemeinwohl"

- Article de presse sur la deuxième visite de Christian Felbers au Centre OIKOPOLIS:

Tageblatt du 23.05.2014: "Geiz ist nicht geil"

Luxemburger Wort du 24.05.2014: "Für eine alternative Wirtschaft"

Site internet du mouvement de l’économie du bien commun

Liste de liens « Économie du bien commun » (articles OIKOPOLIS et média luxembourgeois)