Actualités

Image: Änder Schanck, président du directoire et Tom Kass, président du conseil de surveillance de la société OIKOPOLIS (d.g.), ont répondu aux questions des actionnaires

Rétrospective 2013 : l’OIKOPOLIS est à la mesure d’« Organic 3.0 »

27.5.2014


Quel est le lien entre la plus grande foire pour produits biologiques BIOFACH et le groupe luxembourgeois OIKOPOLIS ? Tout d’abord, c'est la célébration d’un 25ème anniversaire. Puis, le mot-clé « Organic 3.0 ».

En 2014, le groupe OIKOPOLIS fête le 25ème anniversaire de la BIOG (Bio-Bauere-Genossenschaft Lëtzebuerg) ainsi que des magasins NATURATA. Lors de l’Assemblée annuelle des Actionnaires du groupe OIKOPOLIS, tenue le 9 mai 2014, le Président du Comité directeur, Monsieur Änder Schanck, a abordé le thème principal de la BIOFACH 2014 : l’« Organic 3.0 ».

L’agriculture biologique de demain – elle existe déjà aujourd’hui

Selon Monsieur Schanck, l’agriculture biologique et l’économie alimentaire du futur qui - après une phase pionnière et suivie d’une phase de consolidation et de réglementation (= Organic 1.0 et 2.0) - est tellement en demande aujourd’hui, existe déjà au sein du groupe OIKOPOLIS.

Depuis ses débuts, le groupe OIKOPOLIS accorde une très grande importance à la durabilité et au développement de réseaux dans la chaîne de valeur. Cette année, ces deux piliers ont été réclamés à la BIOFACH. Cependant, le premier rapport de durabilité, publié en 2013 par OIKOPOLIS, fournit la preuve que le groupe axé autour de la coopérative BIOG épargne depuis toujours les ressources et assume dès le début une responsabilité sociale.

D’autant plus, le groupe soutient depuis longtemps l’approche globale que le Congrès de la BIOFACH réclame pour l’agriculture biologique du futur. En 2013, OIKOPOLIS a élargi son réseau de production-transformation-consommation en créant de nouveaux points de liaison.

Ainsi, un bio-marché NATURATA a été fondé à Esch-Belval, une boutique fermière NATURATA au Kass-Haff à Rollange / Mersch, une boulangerie bio « OIKO-Bakhaus » à Munsbach et une production de pâtes bio « Dudel-Magie » à Sprinkange.


Les actionnaires ont suivi la présentation du rapport annuel et des résultats financiers avec beaucoup d’intérêt.


En 2013 beaucoup de consommateurs se sont engagés pour la durabilité et ont ainsi permis à OIKOPOLIS Participations SA d’émettre 20.000 actions « A » supplémentaires pour augmenter le capital d’environ 1,5 millions. Cet argent a permis de financer les nouveaux magasins NATURATA et la boulangerie. La production de pâtes « Dudel-Magie » est cependant à 100% financée par ses propriétaires qui ont cédé 10 % de leurs parts à OIKOPOLIS Participations SA pour ainsi soutenir le réseau de production-consommation. Grâce à l’augmentation du capital, on a d’autant plus pu aider au financement du magasin NATURATA au Meyers-Haff à Windhof qui a ouvert ses portes en 2014. L’agriculture biologique interconnectée existe donc depuis longtemps au sein du groupe OIKOPOLIS !

Une évolution positive de l’activité 2013

Les trois filiales (BIOG, NATURATA, BIOGROS) d’OIKOPOLIS Participations SA ont pu réaliser en 2013 des augmentations de leur chiffre d’affaires et de leur bénéfice non négligeables par rapport à 2012 et, bien que la société mère OIKOPOLIS Participations SA a réalisé beaucoup d’investissements, l’exercice 2013 a pu être clôturé avec un bénéfice de 95.257 €.

L’assemblée générale du 9 mai, rassemblant 71,47% des actionnaires à droit de vote, s’est prononcée à unanimité d’utiliser ce bénéfice pour constituer une réserve légale ainsi qu'une réserve pour économiser l’impôt sur la fortune et, enfin et surtout, pour payer un dividende. À partir du 31.05.2014, 1,00 € est donc attribué aux détenteurs/trices d’actions « A » et 1,30 € aux détenteurs d’actions « B » d'OIKOPOLIS Participations.