Actualités

Image: Agrarkommission der Chamber auf dem Bio-Betrieb von Marco Koeune

Visite de la commission de l’agriculture de la chambre à l’exploitation bio de Marco Koeune

21.5.2012


Après une interpellation du 28 mars 2012 du député Fernand Etgen, suivi d’un débat sur le développement de l’agriculture biologique au Luxembourg dans la chambre des députés, les parlementaires souhaitaient s’informer sur le terrain.

Le président de la chambre, Laurent Mosar, accompagné de ses collègues de la commission d’agriculture, visitait l’exploitation de Marco Koeune « A Mechels » à Harlange.

Marco Koeune exploite sa ferme depuis 1998 d’après les principes de l’agriculture biologique. L’objet principal de sa ferme est la production laitière.


Lors de la visite de nombreuses questions concernant l’exploitation et l’agriculture biologique en général, étaient posés par les parlementaires. Pour leur répondre, des membres de la
« Bio-Bauere-Genossenschaft Lëtzebuerg » (BIOG), des professeurs du Lycée Technique Agricole (LTA) et de l’ « Institut fir Biologësch Landwirtschaft an Agrikultur » (IBLA), avaient fait le déplacement. Les points évoqués principalement étaient la production du lait « BIOG » et des aliments en agriculture durable en général. D’après Raymond Aenderkerk de l’IBLA, la variété des cultures annexes de l’exploitation est nettement supérieure aux exploitations conventionnelles.



Le bilan écologique positif de cette exploitation par rapport aux exploitations conventionnelles, est moins bien honoré par les subventions. Le montant des subventions n’est pas assez élevé par rapport au bénéfice écologique obtenu.

En 2011, il y avait 102 producteurs biologiques au Grand-Duché. Ils se partageaient 3924 hectares de surfaces cultivés comme suit : 57 agriculteurs, 14 maraîchers, 8 viticulteurs, 8 arboriculteurs et 15 apiculteurs.

La visite se terminait avec un verre de lait-bio frais.